::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Mercredi 4 juillet 2007 Numéro 318
Aujourd'hui en veille
Règlement hors-cours concernant le dossier des électrochocs à l'Institut Allen Mémorial
Recours contre un CHSLD concernant le transfert d'une femme ayant l'épilepsie
Rylan Vroum ; parcourt d'un étudiant ayant une déficience visuelle
Stéphane Chaput parcours Drummondville-Montréal en vélo pour sensibiliser à la paralysie cérébral
Le point sur le Régime d'épargne-invalidité
Réflexion sur la pénurie de logement accessible et adapté dans la région de Granby
Manifestation de la National federation of blind à Atlanta
Le Sénat français fait le bilan de la Loi dur le handicap


Règlement hors-cours concernant le dossier des électrochocs à l'Institut Allen Mémorial
»» retour en haut

Paru le lundi 4 juin 2007 sur SRC.CA/Montréal
Indemnisée après plus de 50 ans
Mise à jour le mercredi 4 juillet 2007, 7 h 32 .
 
Après plusieurs années de procédures, la Montréalaise Janine Huard, 79 ans, a eu gain de cause.
 
Utilisée à son insu par la CIA pour des expériences de lavage de cerveau dans les années 50, Mme Huard a accepté de conclure une entente avec Ottawa.
 
Elle a donné son accord à une offre d'Ottawa afin de régler sa poursuite en Cour fédérale. Le contenu de l'entente n'a pas été divulgué. La Montréalaise a indiqué que la compensation versée lui permettra de vivre sa vie comme elle l'entend.
 
Souffrant d'une dépression après un accouchement, Mme Huard avait eu recours au réputé Institut Allan Memorial, rattaché à l'Université McGill.
 
Comme à des centaines d'autres patients, on lui a administré des médicaments expérimentaux et fait suivre une thérapie massive d'électrochocs. Son lavage de cerveau a pris la forme de messages entendus à répétition.
 
L'entente à l'amiable met un terme au recours collectif intenté au nom de Mme Huard, mais selon son avocat, Alan Stein, le recours pourra aller de l'avant au nom d'une autre victime.

»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif