::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Mardi 2 octobre 2007 Numéro 334
Aujourd'hui en veille
Le Tribunal des droits de la personne condamne un commerçant pour avoir refusé l'accès à une personne aveugle avec son chien guide
Dossier de La presse sur les familles de personnes ayant des problèmes de santé mentale
Une nouvelle approche pour traiter la schizophrénie
Annonce de budget pour la santé et les services sociaux en Montrérégie
Le Prix Thérèse-Daviau à Madame Monique Lefèbvre d'Altergo
De possible coupures pour les services aux EHDAA à la CS Des Pharess
Le débat concernant les services aux enfants autistes alimente la campagne électorale en Ontario
Difficultés de rendre l'édifice de la Cour d'appel de l'Ontario accessible
Guide de l'OMS pour rendre les villes plus acceuillantes aux personnes agées


Le Tribunal des droits de la personne condamne un commerçant pour avoir refusé l'accès à une personne aveugle avec son chien guide
»» retour en haut

Paru le dimanche 30 septembre 2007 sur Canoë.ca

Mise à jour: 30/09/2007 10:15
Discrimination
Aveugle expulsée

(Journal de Montréal) Vincent Larouche
Le Journal de Montréal

Le propriétaire d'un magasin Dollar Plus de LaSalle devra verser 2000 $ à une aveugle qu'il avait refusé de servir parce qu'elle était entrée dans son commerce avec son chien-guide.

C'est ce qu'a décidé la juge Michèle Rivet, du Tribunal des droits de la personne, dans un jugement daté du 13 septembre 2007.

«Je suis contente, pas pour l'argent, mais pour mon droit de vivre et d'aller au magasin comme tout le monde», affirme la plaignante, Muriel Descôteaux, une non-voyante qui se déplace avec un chien-guide depuis une trentaine d'années.

Mme Descôteaux s'était présentée avec son conjoint et sa soeur au magasin YF Dollar Plus, boulevard Monk, le 30 juillet 2005. Elle voulait se procurer des écouteurs pour l'écoute de livres parlants destinés aux aveugles.

Désagréable

Dès son entrée dans le magasin, elle est apostrophée par le propriétaire, Richard Kayode. Ce dernier lui indique d'un ton désagréable que les chiens sont interdits au YF DollarPlus et qu'elle doit sortir.

«J'ai essayé de lui expliquer en anglais et en français que j'avais besoin de mon chien pour me déplacer, mais il a dit en anglais: Vous êtes une invitée dans mon magasin, maintenant vous devez sortir», dit-elle.

Sur ces entrefaites, le conjoint de Mme Descôteaux se présente à la caisse pour payer les écouteurs, mais le commerçant refuse de les lui vendre. Devant l'insistance de ce dernier, le groupe accepte de quitter, blessé et humilié.

«J'ai décidé de porter plainte parce que je n'ai pas l'habitude de me laisser marcher sur les pieds, dit Mme Descôteaux . J'avais vraiment le moral à plat après ça et je ne suis pas sortie pendant des mois.»

Le commerçant nie

Tout au long des procédures, Richard Kayode a soutenu que Mme Descôteaux mentait et qu'elle n'était jamais venue dans son commerce. Joint hier à sa résidence de Châteauguay, il a maintenu la même version.

La juge a accordé peu de crédibilité au témoignage du commerçant et l'a condamné à payer 2000 $ à Muriel Descôteaux, en dommages moraux et punitifs.

«Je vais en appeler du jugement, dit-il. D'ailleurs, je ne l'ai même pas reçu encore. Et cette femme n'est pas venue cette journée-là, je ne l'ai jamais vue.»

Copyright © 1995-2005 Canoë inc. Tous droits réservés


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif