::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Vendredi 26 octobre 2007 Numéro 345
Aujourd'hui en veille
Consultation sur la sécurité des piscines résidentielles
L'Office des transports du Canada se penche sur l'utilisation d'oxygène thérapeutique à bord des avions
Rappel de la Commission ontarienne des droits de la personne concernant l'annonce des arrêts d'autobus
Une résidante de Montréal rencontre un obstacle pour signer le registre municipal
Nouveau directeur des services de réadaptation au CRDP l'Interval
L’Association de la Neurofibromatose du Québec présente la pièce Histoire de coeur


Consultation sur la sécurité des piscines résidentielles
»» retour en haut

Paru le vendredi 26 octobre 2007 sur CNW - Telbec

Adoption de la Loi sur la sécurité des piscines résidentielles - LA MINISTRE NATHALIE NORMANDEAU LANCE UNE CONSULTATION PUBLIQUE EN LIGNE SUR LA SECURITE DES PISCINES RESIDENTIELLES AU QUÉBEC


QUÉBEC, le 26 oct. /CNW Telbec/ - Au lendemain de l'adoption par l'Assemblée nationale de la Loi sur la sécurité des piscines résidentielles, la vice-première ministre et ministre des Affaires municipales et des Régions, madame Nathalie Normandeau, lance aujourd'hui une consultation publique en ligne afin de connaître l'opinion de la population sur la sécurité des piscines résidentielles. Cette consultation fait suite à la vaste campagne menée cet été par le gouvernement du Québec visant à informer la population sur la sécurité des piscines résidentielles et à la sensibiliser à ce sujet.

«Nous avons commandé un sondage qui nous a permis de constater que la campagne de sensibilisation mise de l'avant par notre gouvernement a su joindre la population, en particulier les parents et les familles. Bien que l'été 2007 ait connu, selon nos premières observations, une diminution marquée du nombre de noyades, il reste que chaque décès est un décès de trop. C'est pourquoi il faut approfondir notre réflexion et nous pencher sur les mesures que nous souhaitons mettre de l'avant afin que le Québec ne détienne plus le triste record du plus grand nombre de noyades en piscine résidentielle au pays», a déclaré la ministre Normandeau. (Les faits saillants du sondage figurent en annexe de ce communiqué.)

La ministre convie donc la population à participer dès aujourd'hui, et ce, jusqu'au 26 novembre prochain, à la consultation publique en ligne sur les mesures que pourrait contenir un éventuel règlement sur la sécurité des piscines résidentielles à l'adresse suivante :www.consultation.piscines.gouv.qc.ca.

«Grâce à la participation de la population, le gouvernement du Québec pourra proposer des orientations qui répondent aux attentes de cette dernière. Il en va de la sécurité de nos enfants qui sont généralement les premières victimes de noyade», a conclu la ministre Normandeau.

Rappelons que la Loi sur la sécurité des piscines résidentielles, adoptée hier par l'Assemblée nationale, vise à permettre au gouvernement de fixer un cadre réglementaire uniforme sur la sécurité des piscines résidentielles. La responsabilité de veiller au respect de cette réglementation reviendrait aux municipalités.

Les personnes intéressées à en savoir plus sur la sécurité des piscines résidentielles peuvent consulter la section du site Web du ministère des Affaires municipales et des Régions réservée à ce sujet à l'adresse suivante :www.piscines.gouv.qc.ca. Les personnes ne possédant pas un accès à Internetqui désirent connaître les modalités de participation à la consultation en ligne sur la sécurité des piscines résidentielles peuvent communiquer avec Services Québec, entre 8 h 30 et 16 h 30, par téléphone pour la région de Québec au 418 644-4545, pour la région de Montréal au 514 644-4545 et ailleurs au Québec, sans frais, au 1 877 644-4545.

Annexe

A la suite de la campagne de sensibilisation et d'information sur la sécurité des piscines résidentielles menée durant l'été 2007 par le gouvernement du Québec, un sondage a été réalisé par la firme Léger Marketing.

- Parmi les actions menées par le ministère des Affaires municipales et des Régions (MAMR), l'annonce radio est celle qui a été le plus remarquée, soit par 69 % des Québécois interrogés. Le feuillet et l'affiche obtiennent 22 % de notoriété chacun (37 % ont vu au moins une des deux publicités imprimées au global).

- Au global, 77 % des propriétaires d'une piscine résidentielle ont déclaré avoir été incités, par les publicités imprimées, à prendre des mesures pour améliorer la sécurité de leur piscine. Plus précisément, près des trois quarts des propriétaires d'une piscine résidentielle
(73 %) ont déclaré que ces publicités les avaient amenés à augmenter la surveillance autour de la piscine et 57 % ont dit qu'elles les avaient influencés à clôturer la piscine de façon à répondre aux normes de sécurité.

- Pour ce qui est de l'impact du message radio, les proportions sont de 58 % (au global), de 48 % (pour l'incitation à augmenter la surveillance) et de 47 % (pour l'incitation à clôturer la piscine).

- En ce qui concerne l'appréciation du ton des publicités imprimées, 89 % des répondants sont d'avis qu'il est approprié et convaincant.

- Selon 51 % des Québécois interrogés, la meilleure façon d'inciter la population à rendre les piscines résidentielles plus sécuritaires serait d'instaurer des programmes d'inspection des installations et des aménagements des piscines. Dans une proportion presque aussi importante, soit 46 %, les répondants jugent qu'il faudrait implanter une réglementation harmonisée à la grandeur du Québec.

Le rapport complet du sondage Léger Marketing peut être consulté dans la section sur la sécurité des piscines résidentielles du site Web du ministère des Affaires municipales et des Régions à l'adresse suivante :www.piscines.gouv.qc.ca.

-30-


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif