::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Jeudi 1er novembre 2007 Numéro 347
Aujourd'hui en veille
Investissements dans les infrastructures de santé et de services sociaux
Nouvel outil pour rendre le cinéma accessible aux personnes ayant une déficience visuelle


Investissements dans les infrastructures de santé et de services sociaux
»» retour en haut

Paru le mercredi 31 octobre 2007 sur Canoë.ca

Mise à jour: 31/10/2007 21:55
Santé et services sociaux
Plus de sept milliards $ en infrastructures

(Canoë) Olivier Artis


Philippe Couillard © Photo Canoë/Olivier Artis

Paru mercredi 31 octobre 2007 sur CNW - Telbec

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Philippe Couillard, a annoncé que son gouvernement investira 7,1 milliards sur cinq ans dans le réseau de la santé et des services sociaux. Cette somme permettra de rénover et de bâtir des édifices comme des hôpitaux ou des CHSLD.
L'annonce du ministre Couillard a eu lieu sur le chantier de construction du CHSLD de Limoilou, dont les coûts s’élèvent à 26 M$.

«Si le gouvernement n’intervient pas pour cette infrastructure, qui va le faire? Qui va financer ce bâtiment?», a-t-il lancé.

Deux objectifs

Le gouvernement assurera le maintien des 2 600 bâtiments du réseau de la santé et des services sociaux. Ils sont relativement vieux et ont besoin d’entretien et de réfection. Leur âge moyen avoisine les 45 ans.

Ensuite, ces infrastructures seront rehaussées et modernisées. «On n’a pas investi année après année! Alors, nous comblons le déficit d’entretien des années passées de nos vieux immeubles. C’est de l’investissement à long terme. Comme pour la construction d’une maison, nous prenons une hypothèque», image-t-il.

Les hôpitaux bénéficieront d’une partie de l’enveloppe. Parmi eux, on dénombre le Centre hospitalier universitaire de Québec, le Centre hospitalier de l’Université de Montréal, le Centre universitaire de santé McGill, le centre hospitalier universitaire Sainte-Justine et le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke.

D’autres régions toucheront une part du gâteau. L’argent servira particulièrement à agrandir des urgences, à renouveler du matériel médical et les systèmes d’information d’établissements. Les CHSLD proposeront davantage de chambres individuelles et à deux lits.

Environ 4,5 milliards seront affectés à l’entretien des bâtiments. La rénovation du réseau s’élève à près de 2,5 milliards. Les investissements consentis s’inscrivent dans le Plan québécois des infrastructures qui totalise 30 milliards.

Copyright © 1995-2005 Canoë inc. Tous droits réservés

Plan québécois des infrastructures - LE MINISTRE PHILIPPE COUILLARD CONFIRME DES INVESTISSEMENTS DE 7,1 MILLIARDS DE DOLLARS SUR CINQ ANS DANS LE SECTEUR DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX

QUÉBEC, le 31 oct. /CNW Telbec/ - Une somme sans précédent de 7,1 milliards de dollars sera investie sur cinq ans dans le réseau de la santé et des services sociaux. Cette somme est allouée en vertu du Plan québécois des infrastructures «Des fondations pour réussir», lancé le 11 octobre dernier par le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest et la ministre des Finances et présidente du Conseil du trésor, madame Monique Jérôme-Forget, au montant de 30 milliards de dollars. C'est ce qu'a annoncé aujourd'hui le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Philippe Couillard. Il
a effectué cette annonce en plein coeur du chantier de construction du nouveau CHSLD situé à Limoilou, un investissement de 26 millions de dollars. Le ministre était pour l'occasion accompagné de plusieurs dirigeants d'établissement de santé et de services sociaux de la région de la Capitale-Nationale.

«Nous nous sommes résolument engagés dès 2003 à soutenir nos établissements de santé et de services sociaux dans leurs différents projets proposant à la population un accès amélioré aux services. Ainsi, plusieurs réalisations importantes ont ponctué notre premier mandat. Le plan que nous lançons est une nouvelle manifestation de notre désir de développement et de notre souci de saine gestion. Nous assurerons ainsi à la population des infrastructures adéquates, fonctionnelles et modernes, un préalable à une
offre de service de qualité», a indiqué le ministre Couillard.

Rénovations et modernisations des infrastructures

Les sommes prévues au plan quinquennal permettront d'atteindre simultanément deux objectifs complémentaires. En effet, le gouvernement assurera non seulement le maintien d'actifs pour les quelque 2 600 bâtiments du réseau de la santé et des services sociaux, qui ont en moyenne 45 ans, mais permettra également de rehausser et de moderniser les infrastructures, notamment dans le secteur hospitalier.

Parmi les projets dont le financement est assuré en vertu du Plan québécois des infrastructures, monsieur Couillard a évoqué ceux du Centre hospitalier universitaire de Québec (Hôtel-Dieu de Québec), du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM), du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine et du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (Hôtel-Dieu de Sherbrooke). De plus, le ministre a tenu à rappeler que des sommes importantes seront également allouées dans les différentes régions du Québec pour agrandir des urgences, ainsi que pour renouveler l'équipement médical et les systèmes d'information de plusieurs établissements du réseau.

La somme de 7,1 milliards de dollars annoncée par le ministre se répartit de la façon suivante, en millions de dollars :

-------------------------------------------------------------------------
Maintien d'actifs
(entretien des établissements)

Enveloppe confirmée antérieurement 3 568,0
Rehaussement autorisé dans le cadre du PQI 276,1
Résorption du déficit d'entretien 808,4

Sous-total 4 652,5

Amélioration et remplacement
(projets tels que CHUM, CUSM, CHU Ste-Justine, CHUS, urgences, acquisition de mobilier...)

Sous-total 2 474,1
Grand total 7 126,6
-------------------------------------------------------------------------

Poursuite des projets en cours

Monsieur Couillard a également insisté sur le fait qu'en plus du montant de 7,1 milliards de dollars prévu dans le nouveau Plan québécois des infrastructures, une somme de 1,6 milliard de dollars permet déjà la réalisation de plusieurs dizaines de projets. On peut penser entre autres, à la modernisation des CHSLD et l'ajout de 1 000 nouveaux lits en soins de longue durée, dans le cadre du Plan d'action 2005-2010 sur les services aux
aînés en perte d'autonomie : un défi de solidarité, ainsi qu'à la mise en oeuvre du projet d'informatisation du réseau de santé et de services sociaux du Québec.

Le ministre a conclu en rappelant que les sommes nouvellement allouées permettront donc la poursuite d'actions gouvernementales structurantes. «Le Plan québécois des infrastructures nous permet d'accélérer une fois de plus la cadence. Depuis 2003, nous avons entre autres fait passer les enveloppes consacrées au maintien d'actifs des immeubles de 40,5 millions de dollars à 290 millions de dollars. Nous avons annoncé des investissements de 725 millions de dollars pour la rénovation et la construction de CHLSD offrant un milieu de vie amélioré aux personnes âgées. Enfin, nous avons investi 320 millions de dollars pour l'acquisition d'équipements hautement spécialisés. Ces investissements ont renforcé l'offre de service destinée aux patients des hôpitaux, aux personnes âgées en perte d'autonomie et à l'ensemble de nos concitoyennes et concitoyens. Ce nouveau plan quinquennal se veut donc un outil concret qui nous accompagnera dans la poursuite de notre travail», a-t-il soutenu.

-30-


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif