::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Jeudi 29 novembre 2007 Numéro 358
Aujourd'hui en veille
Fin du conflit entre la CSST et les physiothérapeutes en pratique privée
Le Mouvement personne d'abord demande le bulletin de vote avec photo
L'AMEIPH à la Commission Bouchard-Taylor
Modification du règlement sur les tarifs des aides auditives
Réorganisation de la Clinique antidouleur à l'Hôpital de Sept-Îles
Les infirmiers du CH Robert-Giffard vont en appel
Le CTC demande au Gouvernement du Canada de respecter ses promesses
l'OIT souligne la Journée internationale des personnes handicapées


Fin du conflit entre la CSST et les physiothérapeutes en pratique privée
»» retour en haut

Paru le jeudi 29 novembre 2007 sur CORUS

Les physiothérapeutes suspendent leurs moyens de pression

(INFO690)- Voulant faire preuve d'ouverture en vue des pourparlers qui reprendront la semaine prochaine avec la CSST, les physiothérapeutes des cliniques privées du Québec ont suspendu aujourd'hui leurs moyens de pression.
Depuis plus d'un mois, les physio refusaient de traiter tous les anciens et les nouveaux cas d'accidentés du travail.

Pour le porte-parole des physiothérapeutes au Saguenay Lac-Saint-Jean, Pierre Bergeron, l'intervention la semaine dernière de l'Ordre professionnel des physiothérapeutes a été déterminant dans la reprise des pourparlers.

Écoutez-le, en audio ci-joint...

Les physiothérapeutes demandent 48 $ par visite au lieu de 32.

Paru mercredi le 28 novembre 2007 sur SRC.CA/Abitibi-Témiscamingue

Les patients seront soulagés
Mise à jour le mercredi 28 novembre 2007, 12 h 50 .

Les physiothérapeutes en pratique privée mettent fin à leurs moyens de pression et rappellent tous leurs clients qui sont référés par la Commission de la santé et de la sécurité au travail (CSST). Les physiothérapeutes ne traitaient plus les accidentés du travail depuis cinq semaines pour protester contre les tarifs accordés par la CSST.

Le porte-parole régional des physiothérapeutes en pratique privée du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Pierre Bergeron, affirme qu'ils attendaient un signe de bonne volonté de la part de la CSST. Ils l'ont obtenu avec une première rencontre de négociation, prévue le 4 décembre.

Les accidentés du travail seront donc de retour en clinique à partir de mercredi. M. Bergeron précise toutefois qu'il faudra quelques semaines avant de reprendre tous les traitements.

Les physiothérapeutes reprochent à la CSST le tarif qui leur est accordé pour le traitement des accidentés du travail. Depuis 14 ans, les honoraires des physiothérapeutes sont gelés à 32 $. Le 22 novembre, ils devaient être augmentés de 3 $. Or, selon la vice-présidente de la Fédération des physiothérapeutes en pratique privée du Québec, Isabelle Lacasse, cette majoration est insuffisante. Le tarif demandé par les physiothérapeutes est plutôt de 48 $ par traitement.


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif