::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Jeudi 6 mars 2008 Numéro 389
Aujourd'hui en veille
Dépôt du rapport de la consultation sur les conditions de vie des ainés
Transfert de Robert Latimer vers une maison de transition
Débat sur le dépistage prénatale
Lancement de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle à Québec
Journée internationale du glaucôme
Prendre soin d'un fils ayant des incapacités pour l'accompagner vers l'âge adulte


Dépôt du rapport de la consultation sur les conditions de vie des ainés
»» retour en haut

Pour voir le rapport
www.mfa.gouv.qc.ca/publications/pdf/rapport_consultation_aines.pdf

Paru le jeudi 6 mars 2008 sur CNW -Telbec

DÉPÔT DU RAPPORT DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES AÎNÉS

QUÉBEC, le 5 mars /CNW Telbec/ - La ministre responsable des Aînés, Mme Marguerite Blais, et les coprésidents de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés, Mme Sheila Goldbloom, professeure agrégée retraitée des sciences sociales de l'Université McGill, et le Dr Réjean Hébert, doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke, ont rendu public aujourd'hui le rapport de la consultation, intitulé Préparons l'avenir avec nos aînés. Rappelons que plus de 4 000 personnes ont assisté, l'automne dernier, aux 52 séances publiques et aux 7 séances réservées aux experts qui se sont tenues dans quelque 25 villes de toutes les régions du Québec.

Pour la ministre responsable des Aînés, la consultation publique a été une occasion privilégiée d'écouter les personnes aînées et d'échanger avec elles sur de nombreux sujets, notamment sur la place qu'elles doivent occuper dans notre société. La ministre ajoute que l'amélioration des conditions de vie des personnes aînées représente un enjeu de société, qui nous interpelle tous : «Le gouvernement a besoin des décideurs des différents paliers de gouvernement, des chefs d'entreprise et de syndicat, des représentants de la société civile, des personnes aînées elles-mêmes, et de leurs proches. Tous ont un rôle à jouer.»

En plus de dresser un portrait de la situation des personnes aînées et du vieillissement de la population au Québec, le rapport Préparons l'avenir avec nos aînés présente les préoccupations soulevées par les participants, les experts et les groupes lors de la consultation. «L'intérêt des solutions proposées repose, selon moi, sur le fait que ce sont les personnes aînées elles-mêmes qui nous les ont suggérées!», a mentionné la coprésidente de la consultation, Mme Sheila Goldbloom. Le Dr Hébert a pour sa part déclaré : «Je souhaite tout particulièrement que les décisions à venir amènent une amélioration sensible des conditions de vie des personnes aînées en perte d'autonomie et de celles des proches aidants qui s'occupent si bien d'elles.»

Dans le rapport de la consultation, les pistes de solution suggérées sont regroupées sous trois thèmes, soit : soutenir les personnes aînées plus vulnérables et leurs proches, renforcer la place des personnes aînées dans la société québécoise et agir en prévention.

Les besoins des personnes aînées et de leurs proches

Selon les témoignages et les mémoires reçus lors de la consultation, répondre aux besoins des personnes aînées et de leurs proches requiert d'abord de favoriser le soutien à domicile le plus longtemps possible pour ceux qui le souhaitent. Pour atteindre cet objectif, il est suggéré de mieux soutenir les proches aidants et d'améliorer la qualité de vie et des services dans les résidences publiques et privées.

Renforcer la place des personnes aînées dans la société québécoise

Les participants à la consultation publique ont également mentionné l'importance de faciliter l'intégration des personnes aînées dans la société. Favoriser leur participation au marché du travail et aux activités bénévoles, adapter les milieux de vie et améliorer les situations financières les plus précaires font partie des pistes de solution suggérées.

Agir en prévention

La nécessité d'agir en prévention a également été abordée lors des séances publiques. Les participants ont fait état des suggestions suivantes :
préconiser la lutte aux stéréotypes et aux préjugés, prévenir les abus et la maltraitance, faciliter l'accès à l'information gouvernementale et promouvoir la santé.

Les suites à donner

La ministre responsable des Aînés s'engage à donner suite rapidement au rapport de la consultation publique : «L'amélioration des conditions de vie des personnes aînées est une priorité gouvernementale. Nous comptons donc mettre en place dans les meilleurs délais possibles des mesures qui répondront concrètement aux besoins exprimés lors de la consultation.»

Le rapport de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés est accessible dans le site Web du ministère de la Famille et des Aînés, à l'adresse suivante : www.mfa.gouv.qc.ca.

Source : Christianne Chaillé
Attachée de presse
Cabinet de la ministre responsable des Aînés
Tél. : 418 646-7757


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif