::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Jeudi 24 avril 2008 Numéro 405
Aujourd'hui en veille
Opposition à un projet de résidence dans le Bas-St-Laurent
Expansion des travaux sur l'implant cochléaire à l'Hôtel-dieu de Québec


Opposition à un projet de résidence dans le Bas-St-Laurent
»» retour en haut

Paru le mercredi 23 avril 2008 sur CIMT - TVA


Une résidence pour personnes handicapées contestée à St-Pascal

L’Association des personnes handicapées du Kamouraska était loin de s’attendre à faire face à de l’opposition pour son projet de résidence.

« On a pas juste été surpris mais également déçu. C’est triste de voir qu’en 2008 encore des gens ont des préjugés envers les personnes handicapées », lance la coordonnatrice de l’association, Carole Lévesque.

Des parents et des résidents du secteur ont fait connaître leur mécontentement lors du dernier conseil des commissaires de la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup. C’est que la résidence serait construite sur le terrain voisin de l’école primaire.

« On a associé personnes handicapées à délinquants sexuels alors que ce n’est pas le cas. Ce sont des gens qui vivent déjà dans la communauté », explique Mme Lévesque.

Les opposants rencontrés ont refusé de nous accorder une entrevue à la caméra. Ils soutiennent qu’ils n’ont rien contre les personnes handicapées physiques et intellectuelles. La présidente du conseil d’établissement de l’école, elle, a refusé de nous rencontrer. De son côté, la municipalité appuie le projet et sa localisation.

« Si on veut que ces gens développent leur autonomie, il faut qu’ils puissent se déplacer en fauteuil roulant dans un endroit accessible », mentionne la mairesse de Saint-Pascal, Cécile Joseph.

Même si l’opposition persiste, la Ville de Saint-Pascal ne peut légalement s’opposer au projet.

« Il n’est pas question d’aller en référendum avec ce projet. C’est un terrain public et la construction de ce type de projet est permise dans ce secteur », indique Mme Joseph.

La commission scolaire appuie également le projet. Elle négocie présentement l’offre d’achat pour la vente de son terrain.

L’Association des personnes handicapées du Kamouraska souhaite que cette mauvaise publicité ne retarde pas son projet et ne nuise pas à la campagne de financement présentement en cours. Si tout va comme prévu, la résidence ouvrira ses portes à la fin de l’automne 2009.

Un texte de Jean-Philippe Nadeau


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif