::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Mardi 30 septembre 2008 Numéro 438
Aujourd'hui en veille
Installation de nouveaux feux sonores à Montréal
L'ACSM interpelle les partis fédéraux
Dialogue entre Jean Vanier et le père d'un enfant ayant des incapacités


Installation de nouveaux feux sonores à Montréal
»» retour en haut

Paru le mardi 30 septembre 2008 sur Canoë.ca

Montréal | Non-voyants
Des traversées plus sécuritaires
Reynaldo Marquez
Le Journal de Montréal
30/09/2008 09h24 - Mise à jour 30/09/2008 09h32
 

Traverser la rue relève parfois de l'exploit pour les non-voyants. La Ville de Montréal souhaite les aider à le faire de façon plus sécuritaire en installant des plaques tactiles à l'intersection de rues achalandées.

Ces plaques ont un relief qui rappelle celui du braille, ce système de lecture pour aveugles.

Lorsque les cannes des non-voyants viendront en contact avec cette surface granulée, ils sauront qu'ils sont parvenus à une intersection.

«Ces plaques seront d'une aide précieuse aux personnes atteintes de déficiences visuelles, pour qu'elles puissent mieux se retrouver et mieux encadrer leur traversée», explique Serge Poulin, un non-voyant qui connaît bien les dangers de la circulation en ville.

Leur installation servira aussi à sensibiliser les automobilistes à la présence des non-voyants dans les rues.

Dévoilé hier en présence de Michael Applebaum, maire de l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, et de Sammy Forcillo, vice-président du conseil exécutif de la Ville de Montréal, le projet de plaques tactiles s'inscrit dans le plus vaste projet de réfection des trottoirs de l'arrondissement, au coût de 5,5 millions de dollars.

Cinq intersections ont été ciblées sur le chemin de la Côte-des-Neiges, dont celles donnant sur les rues Plamondon, Bedford et Swail.

Un enfer

Pour un aveugle, traverser les rues de Montréal est parfois un véritable enfer, raconte Serge Poulin, qui est aussi agent de promotion du Regroupement des aveugles et des amblyopes du Québec (RAAQ).

Selon M. Poulin, ce sont les automobilistes délinquants qui posent le plus de problèmes aux non-voyants. «Certains font un virage à droite alors que c'est interdit et passent près de nous frapper. D'autres, croyant avoir le temps de tourner, accrochent nos cannes, déplore M. Poulin, C'est déjà difficile de traverser pour les voyants. Imaginez lorsqu'on est aveugle ou malvoyant. C'est pire... C'est certain que ce projet est bien accueilli», dit M. Poulin.

Le RAAQ et l'Institut Nazareth et Louis- Braille ont participé à l'élaboration du projet de la Ville de Montréal.
 


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif