::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Vendredi 28 novembre 2008 Numéro 455
Aujourd'hui en veille
Rencontre électorale de la COPHAN
Enjeux de la COPHAN sur la campagne électorale
L'OPHQ préoccupé par la grève au transport adapté du RTL
Programme d'éducation physique en Estrie
François Dubois honoré par la ville de Trois-Rivières


Rencontre électorale de la COPHAN
»» retour en haut

Paru le jeudi 27 novembre 2008 sur COPHAN

COMMUNIQUÉ

Pour diffusion immédiate

MOINS DE COMPASSION ET PLUS D'ENGAGEMENT!
Les engagements électoraux des formations politiques québécoises laissent les personnes ayant des limitations fonctionnelles et leur famille sur leur faim!

Montréal, le 27 novembre 2008- Hier, à l’invitation de la Confédération des Organismes de Personnes Handicapées du Québec (COPHAN), les partis politiques rencontraient des représentants des associations dans le but de préciser leurs engagements envers les personnes ayant des limitations fonctionnelles et leur famille (PALF). Les représentants des partis ont été invités à se prononcer sur les enjeux touchant les PALF (santé, transport, logement, éducation, emploi...).

Si on a pu constater que certains principes semblent acquis, comme l'urgence d'améliorer les services de proximité (CLSC) et la nécessité de rendre utilisables par tous le logement et le transport en commun, l'ADQ, le PQ, Québec solidaire et les Verts ont tenu des propos assez généraux et comportant peu de réponses vraiment satisfaisantes pour les participants. Quant au Parti libéral, il n’a même pas daigné se présenter malgré de très nombreuses relances faites par la COPHAN, une situation inacceptable.

Le Parti Québécois a démontré sa sensibilité aux questions d'intégration scolaire et au marché du travail, en insistant sur le fait qu'il faut se donner les moyens de nos ambitions et mettre en pratique les politiques existantes. L'ADQ a proposé des mesures concrètes: appui aux maisons intergénérationnelles, allocation de 1200$ annuellement pour les aidants naturels et réinsertion au travail des assistés sociaux- les montants récupérés ainsi allant aux personnes qui en ont « vraiment besoin », selon eux. La candidate de Québec Solidaire a rappelé l'engagement de son parti à construire 50 000 logements sociaux, tous accessibles et présentera les éléments de la situation des PALF aux instances de son parti. Le Parti Vert du Québec mise sur l'éducation, le développement durable et la démocratie et souhaite réinvestir au premier cycle du primaire. Son représentant a invité les PALF à contribuer à la plate-forme de son parti.
Selon Richard Lavigne, directeur général de la Confédération, « il est clair que nos politiciens ont encore du chemin à faire pour s'approprier les enjeux qui nous concernent.
Bien sûr, on a entendu des vœux pieux, des généralités, des souhaits, quelques reproches adressés aux adversaires politiques, mais pas grand chose de concret qui va nous aider à améliorer nos conditions de vie ».

Pour sa part, Jean-Marie Grenier, président de la COPHAN, considère que « nous devrons changer de stratégies pour que les décideurs nous prennent au sérieux, pour qu’on prenne notre place, d’égal à égal avec nos concitoyens ». Il ajoute : « La compassion et les grands rêves, c’est bien beau, mais nos leaders politiques ont la responsabilité de s’assurer que tous les québécois exercent leurs droits, en toute égalité et que toutes et tous contribuent à la société ».

La COPHAN presse tous les partis de profiter des quelques jours qui restent dans la présente campagne pour préciser leurs engagements face à ces centaines de milliers de citoyenNEs qui veulent ajouter leurs forces et leurs compétences à celles de l’ensemble de la population pour que le Québec soit véritablement inclusif. Pour la Confédération, il ne suffit pas de parler de justice sociale mais d’égalité, de dignité et de respect des différences!

La COPHAN est un organisme à but non lucratif fondé en 1985 pour et par des personnes ayant des limitations fonctionnelles (PALF), qui a pour mission la défense collective des droits des PALF, de tous âges, et leurs proches, pour une inclusion sociale pleine et entière. Elle est constituée de quarante-six regroupements provinciaux et régionaux de PALF, présents dans toutes les régions du Québec, et rejoint toutes les limitations fonctionnelles : motrices, organiques, neurologiques, intellectuelles … Les PALF sont des citoyens à part égale, dont l'exercice des droits est parsemé d'obstacles. Si elles sont incluses dans la société, elles pourront y contribuer de façon similaire à tous les autres citoyens.

Elles sont plus de 760 000 au Québec et forment donc une proportion d'électeurs non-négligeable.

-30-

Source: COPHAN: Marie-Anne Laramée, 514.284.0155 poste 25
 


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif