::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Jeudi 10 septembre 2009 Numéro 534
Aujourd'hui en veille
Le dépistage sur la rétinopathie diabétique maintenant couvert par la RAMQ
Les lacunes de l'accessibilité à Baie-Comeau
Rentrée universitaire pour un étudiant ayant une déficience visuelle
Rentrée scolaire perturbée pour les élèves ayant des incapacités en France


Le dépistage sur la rétinopathie diabétique maintenant couvert par la RAMQ
»» retour en haut

Paru le jeudi 10 septembre 2009 sur CNW - Telbec

Source
www.cnw.ca/fr/releases/archive/September2009/10/c3750.html

Le dépistage et le suivi de la rétinopathie diabétique, prodigués par les optométristes, maintenant couverts par l'Assurance maladie du Québec

MONTREAL, le 10 sept. /CNW Telbec/ - Une nouvelle mesure du gouvernement du Québec dans la lutte au diabète entrera en vigueur le jeudi 10 septembre 2009. Cette mesure prévoit que la clientèle actuellement couverte par le régime public de services optométriques (patients de 0 à 17 ans, de 65 ans et plus, de même que les prestataires de la sécurité du revenu) et qui présente un facteur de risque pour la santé oculaire (forte myopie, diabète) pourra bénéficier d'un examen de la santé oculaire sous dilatation couvert par l'Assurance maladie. Les optométristes du Québec deviennent ainsi des intervenants de première ligne dans la lutte au diabète.

En adoptant ce règlement, qui met en vigueur une disposition établissant la couverture par le régime public d'assurance-maladie du Québec d'un examen sous dilatation de la rétine des patients diabétiques, le gouvernement du Québec implique les quelque 700 bureaux d'optométristes de la province dans la lutte aux effets du diabète sur la santé oculaire.

"C'est la première fois depuis 25 ans que le gouvernement du Québec reconnaît un nouvel acte dans le régime public couvrant les services optométriques, nous félicitons le ministère de la Santé pour cette initiative.
Ceci traduit l'évolution importante et la place qu'occupe aujourd'hui l'optométrie en termes de soins de première ligne de qualité offerts à la population. Il s'agit d'une très bonne nouvelle, notamment pour les patients diabétiques et pour tous ceux qui luttent contre les effets du diabète." déclare le président de l'Association des Optométristes du Québec, le Dr Steven Carrier, optométriste.

En effet, il est important de rappeler que selon Diabète Québec, on estime à plus de 500 000 le nombre de personnes qui sont atteintes d'une forme de diabète au Québec, ce qui représente près de 9% de la population adulte. Le guide du Conseil Médical Canadien recommande un examen détaillé de la santé de l'oeil des patients diabétiques, au moment du diagnostic, de même qu'à intervalle régulier, selon l'évolution de leur condition. Les optométristes et les médecins ophtalmologistes sont les seuls professionnels qui ont reçu la formation adéquate leur permettant d'offrir ce service à la population. Or, en raison d'un accès jusqu'à maintenant limité, seulement 1 patient sur 2 respectait cette norme et moins de 1 sur 4 se prévalait d'un suivi périodique, ce qui est inférieur aux normes de pratique en vigueur au Canada. A défaut d'être dépistée à temps, la rétinopathie diabétique représente un facteur de risque important pour la perte de la vision et pour développer un handicap visuel, ce qui constitue donc un enjeu majeur de santé publique.

La nouvelle mesure permettra un accès facilité aux services des 1100 optométristes québécois, détenteurs des permis requis pour l'usage des drogues diagnostiques, et concrétise ainsi le rôle des optométristes comme partenaires de premier plan des médecins omnipraticiens et des médecins ophtalmologistes dans les soins oculaires. La grande majorité des cabinets d'optométristes, présents à la grandeur du Québec, sont équipés de caméras rétiniennes permettant une facilité d'accès pour un suivi rigoureux de la condition du patient, et, dans certains cas, d'une consultation rapide en télémédecine en collaboration avec un médecin ophtalmologiste.

Le visage de l'optométrie québécoise change puisque les besoins de la population vieillissante changent aussi. Les optométristes ont une formation de base à la fine pointe et ils continuent de se perfectionner durant toute
leur pratique active afin d'offrir les derniers services et technologies disponibles. "Nous nous réjouissons du rôle grandissant des optométristes. Le fait que nos compétences soient reconnues et mises à contribution témoigne de la qualité des soins que nous prodiguons au quotidien. En matière de santé publique, l'heure est à la collaboration de tous les partenaires afin d'améliorer continuellement le service à la population!" de conclure le docteur Carrier, optométriste.

Renseignements: Dr Steven Carrier, président, Association des Optométristes du Québec, (514) 288-6272 (514) 288-6272 , Télécopieur: (514) 288-7071 (514) 288-7071 ; M. François Charbonneau, directeur général, Association des Optométristes du Québec, (514) 288-6272 (514) 288-6272 , Télécopieur: (514) 288-7071 (514) 288-7071 , francois.charbonneau@aoqnet.qc.ca; www.aoqnet.qc.ca
 


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif