::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Vendredi 18 septembre 2009 Numéro 537
Aujourd'hui en veille
Appel de communications pour le colloque «Milieux urbains, politiques municipales et personnes ayant des incapacités » du RIPPH
Le CRTC rend une ordonnance concernant La Magnétothèque
La Colombie-Britannique change les règles de financement pour les traitements de l'autisme


Appel de communications pour le colloque «Milieux urbains, politiques municipales et personnes ayant des incapacités » du RIPPH
»» retour en haut

Paru le jeudi 17 septembre 2009 sur RIPPH

Appel de communications pour le colloque
«Milieux urbains, politiques municipales et personnes ayant des incapacités »


Le Réseau international sur le Processus de production du handicap (RIPPH) lance un appel à soumettre des propositions de communication dans le cadre de son colloque «Milieux urbains, politiques municipales et personnes ayant des incapacités». Cet événement aura lieu le 20 novembre 2009 dans l’auditorium de l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (525, Boulevard Wilfrid-Hamel, Québec)

Le thème du colloque

Longtemps perçues comme relais du pouvoir central et administrateurs locaux des décisions gouvernementales, les cités et les villes apparaissent aujourd’hui en tant que lieux d’innovations politiques et espaces de luttes sociales. Les remises en question de l’État-providence et l’adoption de nouvelles pratiques inspirées des approches de la gouvernance interpellent les acteurs publics, parapublics, privés et communautaires à redéfinir leurs relations avec les institutions et le territoire municipales. En effet, le développement de partenariats intersectoriels, la négociation d’ententes de services, l’élaboration de projets de collaboration et la mise en place de coalitions contribuent à refonder, d’une part, les rôles et les responsabilités des acteurs concernés et, d’autre part, les processus de politisation des enjeux ainsi que les modalités de la participation citoyenne. De tels changements dans la gouvernance des cités et des villes ne sont pas sans conséquences pour les personnes ayant des incapacités et les organisations qui les représentent.

Dans un premier temps, l’arrivée de nouveaux acteurs dans la planification, l’organisation et la dispensation des services municipaux peut influencer la qualité de l’accès et la disponibilité des mesures d’accommodement pour les personnes ayant des incapacités de tous âges, incluant les personnes âgées en perte d’autonomie. En effet, leurs décisions en matière de tourisme, d’aménagement du territoire, de transport, de loisirs, de déneigement, etc., peuvent entraîner la création de nouveaux obstacles environnementaux à la participation sociale ou encore contribuer à leur réduction. Plusieurs services municipaux sont essentiels puisqu’ils assurent les conditions élémentaires à la réalisation des activités courantes et des rôles sociaux de ces personnes. L’adoption d’une approche inclusive commune constitue la première étape vers une meilleure prise en considération des besoins des personnes ayant des incapacités dans l’appareil municipal.

Dans un deuxième temps, l’engagement de ces nouveaux acteurs dans la gouvernance du territoire municipal peut entraîner des impacts sur la gestion et le traitement des enjeux relatifs à la participation sociale des personnes ayant des incapacités. Le recours à des mécanismes de concertation intersectorielle ou supramunicipale peut mener à une dépolitisation, voire à une technicisation, de certaines questions, ou à leur revalorisation sous une nouvelle forme. Selon les approches privilégiées, les personnes ayant des incapacités et leurs représentants pourront, ou non, collaborer à la définition des enjeux et proposer des solutions adaptées à l’ensemble des réalités des citoyens.

Le colloque « Milieux urbains, politiques municipales et personnes ayant des incapacités » du 20 novembre 2009 rassemblera des acteurs publics, parapublics, privés et communautaires pour discuter des enjeux associés au développement de cités et de villes accessibles pour tous. Les participants seront invités à présenter les changements dans la gouvernance municipale et leurs conséquences sur le développement de politiques, d’environnements et de services sans obstacles, ainsi que sur la qualité de la participation citoyenne et l’occupation du territoire. Ils pourront également dégager quelles sont les meilleures pratiques en matière de planification, d’organisation et de gestion des programmes et des services municipaux accessibles. Les participants individuels et collectifs pourront finalement témoigner de l’impact de l’adoption de politiques ou de lois gouvernementales, telles qu’A part entière (Québec), l’American with Disabilities Act (États-Unis) et la Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, (France) sur l’évolution des rôles et des responsabilités des cités et des villes envers les personnes ayant des incapacités et de leurs stratégies militantes.

Formats des présentations

Le RIPPH souhaite favoriser la diversité des approches, des perspectives et des formats de présentation dans le cadre de son colloque annuel. Les organisateurs vous invitent toutefois à soumettre des propositions de communications d’une durée de 30 à 35 minutes et de posters.

Les personnes intéressées à soumettre une proposition de communication sont libres de présenter des résultats de recherche, des exposés théoriques ou des ateliers de transfert de connaissances. Les propositions de communication ou de posters ne doivent pas dépasser 250 mots (excluant la biographie du présentateur). Elles doivent être transmises en format WORD.

Publication des actes du colloque

Suite au colloque «Milieux urbains, politiques municipales et personnes ayant des incapacités», les présentateurs seront invités à transmettre un texte pour la revue «Développement humain, handicap et changement social» du RIPPH. Nous réservons le deuxième numéro de l’année 2010 à la publication des actes du présent colloque.

La revue bilingue «Développement humain, handicap et changement social» / «Human Development, Disability, and Social Change» s’intéresse au développement et à la diffusion des connaissances sur les déterminants personnels et environnementaux de la participation sociale des personnes ayant des incapacités. Elle valorise les perspectives «interdisciplinaire», «trans-incapacité» (cross-disability) et «transgénérationnelle»: toutes les disciplines, types de déficiences et incapacités et groupes d’âge y sont représentés.

Vous recevrez davantage d’informations à ce sujet suite au colloque du 20 novembre prochain.

Dates limites

Les personnes intéressées à participer au colloque «Milieux urbains, politiques municipales et personnes ayant des incapacités» devront nous faire parvenir leurs propositions de communication ou de posters au plus tard le 15 octobre 2009. Vous recevrez l’annonce de l’acceptation ou du refus de votre proposition au plus tard le 30 octobre 2009.

À qui envoyer sa proposition

Prière d’envoyer sa proposition et ses coordonnées complètes par courriel au coordonnateur du RIPPH (Francis Charrier) au moyen de l’adresse suivante : francis.charrier@irdpq.qc.ca.

Pour plus de renseignements

Pour plus d’informations sur le colloque ou sur la façon de soumettre une proposition, veuillez contacter :

Francis Charrier
Réseau international sur le Processus de production du handicap
525, boulevard Wilfrid-Hamel Est, local A-08
Québec (Québec) G1M 2S8
Téléphone : (418) 529-9141, poste 6004
Télécopieur : (418) 780-8765
 


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif