::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Mardi 22 septembre 2009 Numéro 538
Aujourd'hui en veille
Trente-cinquième anniversaire de l'Arche de Gatineau
Moins d'attente aux urgences pour les personnes ayant des problèmes de santé mentale
Rencontres Participe Présent à Québec sur les problèmes de santé mentale


Trente-cinquième anniversaire de l'Arche de Gatineau
»» retour en haut

Paru le dimanche 20 septembre 2009 sur Cyberpresse/Le Droit

Source
www.cyberpresse.ca/le-droit/actualites/gatineau-outaouais/200909/20/01-903758-larche-de-gatineau-fete-ses-35-ans.php  

L'Arche de Gatineau fête ses 35 ans

François Pierre Dufault
Le Droit

Ils vivent dans une maison. Ils ont une vie de famille. Ils ont un travail dont ils sont fiers. La vingtaine de bénéficiaires de l'Arche Agapè, à Gatineau, mènent une vie la plus normale possible en dépit de leur handicap intellectuel.

Et ce week-end, ils étaient les hôtes d'une fête à la salle communautaire du parc Moussette, afin de souligner le 35e anniversaire de l'organisme qui les héberge. Fondée en 1974 par Soeur Danielle Jobin, l'Arche Agapè compte aujourd'hui cinq foyers d'hébergement pour personnes vivant avec une déficience intellectuelle.

« Certains bénéficiaires sont avec nous depuis le début. Nous avons commencé avec cinq [pensionnaires] et nous en avons maintenant 20 qui vivent avec nous à temps plein. Ils décorent leur chambre eux-mêmes. Ce sont eux qui mettent de la couleur nos maisons », raconte la responsable Nancy Lamothe.

L'Arche exploite également un atelier de travail, Les Jouets d'Arc-en-ciel, où six bénéficiaires s'affairent à nettoyer et désinfecter des jouets utilisés dans des garderies en milieu familial. « Ils offrent leurs services à la société. Ça leur permet de s'épanouir et de mener une vie meilleure », affirme Mme Lamothe.

L'Arche Agapè fait partie d'un réseau qui compte près de 130 maisons dans 35 pays à travers le monde. Celle de Gatineau est l'une des huit au Québec. Dans la région, l'Arche est aussi présente à Ottawa et à Arnprior. L'organisme a été fondé en 1964 par Jean Vanier, le fils de l'ancien général des Forces canadiennes et gouverneur général du Canada, Georges Vanier.

La fête de samedi rappelait de bons souvenirs à Lucie Legault, qui oeuvre au sein du réseau de l'Arche presque depuis ses débuts en France. « J'étais enseignante mais je n'aimais pas vraiment l'enseignement. Je me cherchais une cause dans laquelle m'impliquer et l'Arche m'a permis de rencontrer et d'aider plein de gens », se souvient-elle.

Les fondateurs de l'Arche de Gatineau lui ont donné le nom d'Agapè qui, dans la tradition chrétienne, fait référence à un repas de charité où les pauvres sont invités à partager la nourriture des riches.
 


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif