::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Mardi 24 novembre 2009 Numéro 561
Aujourd'hui en veille
Mise sur pied d'un fonds pour les proches aidants
La FCSQ demande un débat sur la place des écoles privés dans l'intégration des EHDAA
Projet de recherche sur les itinérants ayant un problème de santé mentale
Projet pour encourager l'entrepreneurnariat des femmes ayant des incapacités
Les Jeux paralympiques ouverts aux personnes ayant une déficience intellectuelle (art. anglais)
Une téléserie mordante sur le handicap à la télé britannique


Mise sur pied d'un fonds pour les proches aidants
»» retour en haut

Paru le mardi 24 novembre 2009 sur PC via Google

Source
www.google.com/hostednews/canadianpress/article/ALeqM5gwZrARPo49WYn7pQV6RoVWaiVORA

Québec et la famille Chagnon créent un fonds pour les proches aidants
De Lia Lévesque (CP) – Il y a 17 heures

MONTREAL — Le gouvernement du Québec et une société de la famille Chagnon lancent un fonds de 200 millions $ sur 10 ans pour les proches aidant les personnes malades à domicile.

Le fonds sera doté de 150 millions $ provenant du gouvernement du Québec et de 50 millions $ provenant de Sojecci II ltée, une société de la famille Chagnon.

Le fonds, annoncé lors du budget 2008-2009, doit servir à soutenir les organismes sans but lucratif qui viennent en aide aux proches aidants, en leur offrant du répit, de l'accompagnement ou du soutien moral.

Une somme de 10 millions $ avait déjà été accordée par Québec depuis le budget de 2007-2008.

Avec le nouveau fonds, ce sont donc 30 millions $ par année qui seront consacrés au soutien aux proches aidants, a précisé lundi la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, lors d'une conférence de presse à Montréal, aux côtés d'André Chagnon, président de Sojecci II ltée.

"On dit souvent que les consultations et les rapports, ça dort sur les tablettes et qu'on ne fait rien, bien je peux vous dire que ce n'est pas vrai", a dit la ministre Blais aux gens réunis à l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal.

"J'ai écouté votre cri du coeur. Je n'ai pas de baguette magique mais, quand même, on fait vraiment un pas pour soutenir plus les proches aidants. Et je suis certaine que cette société de gestion va porter fruit", a-t-elle ajouté.

Environ 75 pour cent du montant sera accordé aux proches qui aident une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer, alors que 25 pour cent sera consacré à l'ensemble des autres incapacités ou maladies, a précisé la ministre Blais.

Conseil d'administration

Le conseil d'administration de la société de gestion sera composé de 10 membres, dont quatre qui seront suggérés par Sojecci II. Pourtant, Sojecci II injecte dans ce fonds trois fois moins d'argent que le gouvernement du Québec.

Le cabinet de la ministre a expliqué que même si, dans ce cas-ci, il y ait disproportion entre la contribution financière de Sojecci II et sa présence au conseil d'administration, l'équilibre est rétabli lorsqu'on y ajoute un autre fonds relié à la famille Chagnon, destiné aux enfants. En cumulant les deux, la présence de la famille Chagnon au sein des conseils d'administration est alors équilibrée, affirme-t-on.

Entre autres participants à ce conseil d'administration, on retrouve le président et éditeur de La Presse, Guy Crevier, une suggestion conjointe de la ministre des Aînés et de Sojecci II.

On y retrouve aussi André Chagnon, ainsi que Francine Ducharme, professeure à la Faculté des sciences infirmières de l'Université de Montréal, et quatre sous-ministres adjoints. Un proche aidant, Pierre Winner, qui prend soin de sa mère, est aussi membre du c.a.

Réaction

Présent à l'annonce de la ministre, Sandro Di Cori, directeur général de la Fédération québécoise des sociétés Alzheimer, a dit apprécier l'investissement, tout en admettant qu'il ne comblera pas la majorité des besoins.

"Ce projet-là est une excellente nouvelle mais, en partant, on sait que la demande est immense. Ca répond quand même à des besoins qui sont criants. Ca vient colmater une brèche importante dans le système", a-t-il affirmé en entrevue.

Les proches aidants ont besoin de différentes formes de soutien, précise-t-il. "Ces gens-là sont sollicités beaucoup, ont des emplois à temps plein et doivent s'occuper d'un parent malade, dans plusieurs cas, donc ils ont besoin de repos et de ressources pour les aider dans cet accompagnement-là", rapporte-t-il.

Copyright © 2009 The Canadian Press. Tous droits réservés.


Source
http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/GPQF/Novembre2009/23/c3961.html

La ministre Marguerite Blais et M. André Chagnon annoncent le lancement d'un fonds de 200 millions de dollars pour les proches aidants

MONTRÉAL, le 23 nov. /CNW Telbec/ - La ministre responsable des Aînés, Mme Marguerite Blais, et M. André Chagnon, président de Sojecci II ltée, la société de gestion de la famille Chagnon, ont conclu aujourd'hui une entente visant la mise en place d'un fonds de 200 millions de dollars sur dix ans destiné au soutien des proches aidants du Québec.

Ce partenariat entre le gouvernement du Québec et Sojecci II ltée servira à financer des activités et des projets permettant, entre autres, de donner un peu de répit, d'accompagnement et de soutien à ces personnes qui prennent soin d'un proche ayant une incapacité significative ou persistante susceptible de compromettre son maintien à domicile.

«Lors de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés que j'ai coprésidée à l'automne 2007, de nombreuses personnes ont exprimé le besoin d'être davantage soutenues et épaulées afin d'entourer plus efficacement un être cher comptant sur leur présence pour adoucir le quotidien. Leur tâche est souvent extrêmement exigeante, autant physiquement que psychologiquement. Cette entente vient donc traduire la volonté de notre gouvernement de leur offrir plus de services pouvant répondre à leurs besoins particuliers. Je suis fière que cette belle initiative novatrice se concrétise», s'est réjouie la ministre Marguerite Blais.

Le Fonds de soutien aux proches aidants vise à faire naître des projets issus de la communauté et capables de soutenir les proches aidants tout au long de l'évolution de la maladie de celle ou celui qu'ils accompagnent. L'entente prévoit qu'au cours des dix prochaines années, le gouvernement du Québec investira une somme de 150 millions de dollars, alors que 50 millions de dollars proviendront de Sojecci II ltée.

De manière plus précise, les contributions financières permettront de soutenir plus efficacement les communautés locales afin d'améliorer la qualité de vie des aidants et de favoriser l'innovation, de même que le transfert de connaissances.

«La famille Chagnon est heureuse de pouvoir contribuer à la création de ce fonds qui répond à un besoin grandissant au sein de la population. Par ce geste, nous souhaitons apporter du soutien aux personnes qui consacrent temps et énergie au bien-être de leur proche en perte d'autonomie ainsi que reconnaître et encourager leur dévouement», a mentionné M. André Chagnon, président de Sojecci II ltée.

Société de gestion et conseil d'administration

Les sommes consacrées à ce fonds seront versées à une société de gestion et celle-ci aura pour mandat de les administrer et de les attribuer selon des principes d'action reposant sur la rigueur, la cohérence et la complémentarité.

Un conseil d'administration de dix membres, constitué à parts égales de femmes et d'hommes, encadre le fonctionnement de la Société de gestion. Il est composé de trois personnes proposées par la ministre responsable des Aînés; d'une personne proposée par le ministre de la Santé et des Services sociaux et provenant de cette instance; de quatre autres proposées par Sojecci II ltée; et de deux personnes désignées conjointement par les partenaires. Le gouvernement reste maître d'oeuvre, puisqu'un vote prépondérant est donné au président du conseil d'administration choisi parmi les membres proposés par Québec. Les membres du conseil d'administration sont assujettis à un code d'éthique et de déontologie.

Par ailleurs, M. Pierre Winner, lui-même proche aidant et représentant en cette qualité au sein du conseil d'administration, a expliqué le rôle essentiel que les aidants jouent au sein de la société québécoise : «Sans leur
apport, beaucoup de personnes aînées ne pourraient demeurer proches des leurs. En leur offrant réconfort et soutien, les proches aidants aident ces personnes à vivre dans la meilleure harmonie possible, entourées de chaleur humaine.
Exposés à des situations exigeantes, ces proches ont aussi besoin de soutien et de répit pour retrouver une qualité de vie. Ils veulent avoir accès à des services souples, simples, rassurants et continus. Ils ont besoin de briser leur isolement, de gérer leur stress et d'être soutenus émotionnellement. Le conseil d'administration jouera un rôle de premier plan dans la prise en compte de ces besoins au sein des communautés.»

Précisons que la création du Fonds de soutien aux proches aidants fait suite au Discours sur le budget 2008-2009. Il vise à soutenir les personnes qui fournissent, sans rémunération, des soins et du soutien régulier à domicile à des personnes aînées ayant une incapacité significative ou persistante susceptible de compromettre leur maintien à domicile.

«Afin de favoriser l'émergence de projets locaux mobilisateurs, nous souhaitons privilégier le concept des Carrefours de soutien pour les proches aidants. Pour ce faire, la principale stratégie de la Société de gestion reposera sur la mobilisation et l'implication, dans chacune des régions administratives, des instances et des acteurs légitimes et reconnus voués au soutien et au bien-être des proches aidants. Les Carrefours répondront aux besoins spécifiques exprimés par les communautés locales et leur développement respectera les particularités régionales ainsi que les priorités issues de la concertation des acteurs. De façon prioritaire, ils permettront de repérer les services existants, d'en assurer la coordination et d'en permettre un accès facile et rapide», a conclu la ministre.

Rappelons que le Fonds de soutien aux proches aidants prévoit un investissement de 20 millions de dollars par année qui s'ajoute aux 10 millions de dollars déjà prévus annuellement depuis le budget 2007-2008 pour soutenir les proches aidants.Une première dans l'histoire du Québec!

MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION 2009-2010 DE LA SOCIETE DE GESTION

Les trois membres proposés par la ministre responsable des Aînés :

1. Monsieur Michel Hamelin, sous-ministre adjoint au ministère de la Famille et des Aînés
2. Madame Thérèse Mailloux, sous-ministre adjointe au ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine
3. Madame Marie-Renée Roy, sous-ministre adjointe au ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale

Le membre proposé par le ministre de la Santé et des Services sociaux :

1. Madame Marie-Claude Champoux, sous-ministre adjointe au ministère de la Santé et des Services sociaux

Les quatre membres proposés par Sojecci II ltée, la société de gestion de la famille Chagnon :

1. Monsieur André Chagnon, président de Sojecci II ltée
2. Madame Monique Lafond, conseillère en gestion, Sojecci II ltée
3. Madame Francine Ducharme, professeure à la Faculté des sciences infirmières de l'Université de Montréal et chercheuse au Centre de recherche de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal
4. Monsieur Guy Brochu, premier vice-président et chef de la direction financière, Sojecci II ltée

Enfin, les deux membres proposés conjointement par la ministre responsable des Aînés et Sojecci II ltée :

<<
1. Monsieur Guy Crevier, président et éditeur, journal La Presse
2. Monsieur Pierre Winner, proche aidant


INFORMATION TECHNIQUE SUR LE FONDS DE SOUTIEN AUX PROCHES AIDANTS

LE FINANCEMENT ACCORDE A LA SOCIETE DE GESTION DU FONDS

- 15 M$ par année, investis par le gouvernement du Québec (provenant de la taxe sur les produits du tabac) (150 M$ sur dix ans);
- 5 M$ par année provenant de Sojecci II ltée, la société de gestion de la famille Chagnon (50 M$ sur dix ans);
- Total : 200 M$ sur dix ans.

LES OBJECTIFS DU FONDS

Contribuer à la réalisation de la mission de la ministre responsable des Aînés en soutenant les proches aidants qui fournissent, sans rémunération, des soins et du soutien réguliers à domicile à des personnes aînées ayant une incapacité significative ou persistante susceptible de compromettre leur maintien à domicile. Le Fonds est affecté au financement d'activités, de projets et d'initiatives visant à favoriser, pour le bénéfice des proches aidants, notamment :

- L'augmentation, la diversification et la fourniture de services de répit;
- La fourniture de services d'accompagnement et de soutien individuel, communautaire et social;
- Le soutien efficace et continu des communautés locales oeuvrant auprès des proches aidants;
- La fourniture de services de formation et d'apprentissage;
- Le soutien à l'innovation de même qu'à l'acquisition et au transfert de connaissances en ces matières.
>>

LA CLIENTELE VISEE

De l'avis de tous les experts, les proches aidants les plus vulnérables sont sans contredit ceux qui soutiennent des proches atteints d'une maladie entraînant des déficits cognitifs, particulièrement de la maladie d'Alzheimer et de maladies apparentées.

- La Société de gestion s'assurera donc qu'environ 75 % de ses efforts se destinent à ces proches aidants et environ 25 % aux proches aidants accompagnant des personnes connaissant d'autres incapacités.

LA STRATEGIE D'INTERVENTION

- La stratégie d'intervention s'appuie sur la mobilisation et l'implication, dans chacune des régions administratives, des acteurs voués au soutien et au bien-être des proches aidants, en vue de créer, d'animer et de soutenir des carrefours d'accueil, de convergence de services ou de références destinés aux proches aidants.

LES PROJETS ADMISSIBLES

- Activités, projets ou initiatives issus des communautés locales qui sont le résultat de la concertation des acteurs.

LES ORGANISMES ADMISSIBLES

- Organismes à but non lucratif.

SITE INTERNET

- www.aidantsdesaines.org
>>

 

/AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo accompagnant ce communiqué est disponible à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/

 

-30-
 


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif