::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Vendredi 15 octobre 2010 Numéro 647
Aujourd'hui en veille
Longue attente à l'urgence psychiatrique du CHUL à Québec
Handicap international Canada publie deux documents


Longue attente à l'urgence psychiatrique du CHUL à Québec
»» retour en haut

Paru le jeudi 14 octobre 2010 sur Cyberpresse/Le Soleil

Source :
www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/sante/201010/14/01-4332560-huit-jours-dattente-a-lurgence-psychiatrique-du-chul.php

attente à l'urgence psychiatrique du CHUL

Claudette Samson
Le Soleil
 

(Québec) Deux personnes attendaient hier à l'urgence psychiatrique du CHUL depuis plus de 200 heures et une troisième depuis 130 heures qu'une chambre se libère pour eux. Une situation jugée «inacceptable» par la députée Agnès Maltais, qui l'a vertement dénoncée lors d'un point de presse tenu devant l'hôpital.

Disant parler en tout respect du personnel soignant qui donne le meilleur de lui-même, Mme Maltais a interpellé le ministre de la Santé Yves Bolduc par l'entremise des journalistes, lui qui est justement député de Jean-Talon, où se trouve le CHUL.

Ces personnes en grande détresse psychologique sont enfermées dans de petites chambres de deux où il n'y a «ni chaises, ni bureau, ni armoire, seulement deux lits», a dénoncé la députée Agnès Maltais. 

La députée a dit faire cette dénonciation après avoir reçu des appels de familles et du personnel. Elle a questionné au passage les choix politiques d'avoir ouvert une urgence psychiatrique à Saint-Sacrement, toujours en attente de réouverture après avoir été fermée en 2009 faute de psychiatres, et la régionalisation des services de psychiatrie, qui ne semble pas avoir amélioré la prestation de services selon elle.

Pointe d'achalandage

La porte-parole du CHUQ, dont fait partie le CHUL, Pascale Saint-Pierre, a confirmé hier que trois patients séjournaient depuis un temps «beaucoup trop long» à l'urgence psychiatrique du boulevard Laurier.

Elle affirme toutefois que des solutions de rechange (transferts ailleurs) ont été proposées lorsque c'était possible, mais que les patients ont le droit d'être traités là où ils le désirent.

Selon Mme Saint-Pierre, le temps moyen d'attente à l'urgence du CHUL a diminué de façon appréciable depuis l'an dernier, passant de 31,2 heures à 24,8 heures à la même période, «ce qui n'empêche pas qu'il puisse y avoir des pointes d'achalandage comme maintenant».

L'urgence du CHUL compte huit lits au permis et cinq de débordement, lesquels sont toujours tous occupés. Quant à l'unité d'hospitalisation en psychiatrie, elle compte 40 lits, et il y en avait hier 43 qui étaient occupés...

Pour qu'une personne quitte l'urgence, un lit doit se libérer dans cette unité, explique Mme Saint-Pierre. Dans certains cas, les soins sont terminés, mais les patients attendent une place dans un lieu de résidence correspondant à leur condition. «On doit les garder par sécurité», dit la porte-parole.

L'attachée de presse du ministre Bolduc, Karine Rivard, n'avait pour sa part rien de plus à ajouter, sinon que le département régional avait permis une meilleure prise en charge, et que le gouvernement accorde une «grande importance à des soins de qualité pour tous les citoyens, dans le respect de leur dignité et accessibles».
 


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif