::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Vendredi 4 mars 2011 Numéro 685
Aujourd'hui en veille
Trois CRDI de Montréal annoncent leur intention de se fusionner
De longues batailles devant les tribunaux pour de meilleurs services éducatifs (art. anglais)
Ottawa n'aura pas à rembourser le Québec pour les programmes destinés aux personnes ayant des incapacités
Le gouvernement du Canada annonce le financement de 29 projets liés au Fonds d'accessibilité
Spectacle de danse contemporaine présenté par l'AQPPT: De la tête au ciel
Programme d'emplois d'été pour les étudiants universitaires ayant des incapacités


Trois CRDI de Montréal annoncent leur intention de se fusionner
»» retour en haut

Paru le jeudi 3 mars 2011 sur CNW - Telbec

Source
www.cnw.ca/fr/releases/archive/March2011/03/c7818.html

TROIS CENTRES DE RÉADAPTATION EN DI-TED ANNONCENT LEUR VOLONTÉ DE FUSIONNER
MONTRÉAL, le 3 mars /CNW Telbec/ - Trois centres montréalais de réadaptation spécialisés en déficience intellectuelle (DI) et troubles envahissants du développement (TED), soit le CRDI Gabrielle-Major, les Services de réadaptation L'Intégrale et le CRDI Lisette-Dupras annoncent aujourd'hui leur intention de fusionner. Le contexte actuel offre une occasion unique de développer une offre de services qui répondra adéquatement aux besoins actuels et futurs des personnes qui présentent une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement. Il a été décidé de saisir cette occasion et d'unir les forces pour le mieux-être de la clientèle.

Au cours des derniers jours, les instances décisionnelles de chacun des centres concernés ont appuyé le projet de fusion des trois établissements. Par la suite, une demande a été transmise à l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal qui devra donner son aval au projet et, le cas échéant, en recommander l'acceptation par le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Le centre qui naîtra de la fusion proposée sera le plus important établissement de réadaptation en DI-TED du Québec. Avec près de 1200 employés et un budget annuel de 160 millions $, il disposera des ressources requises pour faire face aux défis d'accès, de disponibilité et de fluidité des services, tout en facilitant l'avancement de la recherche et l'adoption des pratiques de pointe dans ce domaine.

De meilleurs services pour les usagers

La mise en commun des ressources de ces trois centres facilitera la collaboration et la coordination des efforts avec les centres de santé et de services sociaux (CSSS), les commissions scolaires, les organismes communautaires et autres partenaires de la région de Montréal. Actuellement, ces partenaires doivent travailler avec trois établissements qui ont chacun leurs façons de faire. Avec la fusion, les échanges seront simplifiés, ce qui permettra à chaque instance d'agir plus rapidement et plus efficacement.

Le nouveau CRDI-TED pourra compter sur une masse critique d'expertises et de services lui permettant d'être plus attractif et de recruter les professionnels requis (orthophonistes, ergothérapeutes, psychoéducateurs, etc.). Il pourra aussi développer la recherche pour mieux soutenir la pratique professionnelle.

La priorité des trois centres concernés est d'offrir les meilleurs services. Pour leurs dirigeants, la mise en commun des ressources et des efforts est la voie à suivre pour atteindre cet objectif au cours des prochaines années. Cette décision est prise avec optimisme et détermination, avec la conviction qu'elle sera bénéfique pour la clientèle, pour les employés, pour la population et pour l'ensemble du réseau montréalais.

À propos des centres de réadaptation Gabrielle-Major, Lisette-Dupras et des Services de réadaptation L'Intégrale

Les centres de réadaptation en DI-TED Gabrielle-Major, Lisette-Dupras et L'Intégrale sont des établissements publics dont la mission est d'offrir des services spécialisés d'adaptation, de réadaptation et d'intégration sociale à des personnes qui en raison de leur déficience intellectuelle ou d'un trouble envahissant du développement, requièrent de tels services, de même que des services d'accompagnement et de soutien à l'entourage. Au total, ils desservent près de 5 000 personnes et leurs familles et gèrent près de 2 000 places en ressources résidentielles réparties sur l'ensemble de l'Île de Montréal.

 


Renseignements:
Joëlle-Ann Blanchette
Enigma communications
ja.blanchette@enigma.ca
514 887-6029
 


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif