::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Mardi 19 avril 2011 Numéro 701
Aujourd'hui en veille
Communiqué du ROPMM sur l'affaire Barlagne
L'AQRIPH commente l'affaire Barlagne
Le PQ presse le gouvernement du Québec d'intervenir dans l'affaire Barlagne
Opinions d'experts sur l'affaire Barlagne
Lettres ouvertes sur l'affaire Barlagne
Réaction concernant l'éditorial de La Presse sur le TDAH
Le CRDI Le Pavillon du parc souligne le mois de l'autisme
Thierry Boyer du Pavillon du parc nommé Personnalité de la semaine en Outaouais
Chantal Petitclerc compétitionnera en vélo à main


Communiqué du ROPMM sur l'affaire Barlagne
»» retour en haut

Paru le vendredi 15 avril 2011 sur ROPMM

COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Le ROPMM déplore la menace d’expulsion de la famille Barlagne et demande des engagements des partis politiques

Montréal, le 15 avril 2011 – Le Regroupement des organismes de promotion du Montréal métropolitain (ROPMM) déplore vigoureusement la menace d’expulsion du Canada à l’égard de la famille Barlagne.

Le ROPMM demande aux partis politiques actuellement en campagne électorale de prendre des engagements fermes pour forcer Jason Kenney, ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada, à accorder à la famille Barlagne un permis de séjour permanent pour des raisons humanitaires.

Rappelons que le couple Barlagne, qui vit à Montréal depuis plus de six ans, est menacé d’expulsion en raison de la paralysie cérébrale de sa fille qui représenterait, au sens de la loi, un « fardeau excessif » pour les services sociaux et de santé.

« Nous ne comprenons pas cette décision, nous la trouvons totalement aberrante. Surtout que le Canada est signataire de la convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées », s’insurge Gabriel Bouchard, directeur général du ROPMM.

« Il faut amender la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés pour que cesse cette discrimination à l’égard des personnes handicapées qui veulent immigrer au Canada », de poursuivre M. Bouchard.

Le ROPMM rappelle que la paralysie cérébrale n’est pas une maladie, mais un état qui, souvent, n’exige pas une contribution financière importante de la part de l’État.

« Fardeau excessif », vous dites ? Nous croyons plutôt que cette famille bien intégrée chez nous depuis six ans rapporte bien plus qu’elle ne représente un « fardeau » pour la société.

Nous croyons, aussi, que le ministre Kenney a la chance de prouver que le Canada est toujours une terre d’accueil et d’humanité. La saisira-t-il ? Nous l’espérons de tout cœur.

Le ROPMM regroupe trente organismes impliqués dans la promotion des intérêts et la défense des droits des personnes ayant une déficience motrice, visuelle, auditive, du langage et de la parole, et organique, et de leur famille.

- 30 –
Source : Mathieu Noël
Agent de communications
 


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif