::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Vendredi 7 octobre 2011 Numéro 728
Aujourd'hui en veille
L'AQRIPH réagit au rapport de la Protectrice du citoyen
Dépôt d'une pétition pour de meilleurs services les enfants TDAH
Une députée néodémocrate demande un meilleur accès au Parlement du Canada
Le nombre plus petit de copies de certains gènes pourrait expliquer l'autisme
La Fédération québécoise des CRDITED lance son nouveau site Web et sa nouvelle image
Des frontières devenues perméables pour les utilisateurs des services de transport adapté de la région de Québec
La subvention PSOC de l'Association des Sourds de la Mauricie suspendue
Début de la construction de l'Hôpital Shriners
Le Centre de réadaptation Marie-Enfant et le CHU Sainte-Justine offrent à nouveau des services de répit
Chantal Petitclerc fait le point sur sa carrière davant les élèves de l'école L'Envolée, à Granby
Coupures dans les services aux personnes ayant des incapacités en Colombie-Britannique (art. anglais)
Colloque Réseau d'humains, réseau de sens de l'AERDPQ
Le Musée d'Inverness présentera les 29 et 30 octobre un exposition destinée aux personnes ayant une déficience visuelle


L'AQRIPH réagit au rapport de la Protectrice du citoyen
»» retour en haut

Paru le jeudi 6 octobre 2011 sur AQRIPH


Monsieur Bolduc, quelle sera la limite pour vous faire agir ?

Québec, 6 octobre 2011 - L’écrivain français Jean Rostand disait : « Attendre d'en savoir assez pour agir en toute lumière, c'est se condamner à l'inaction. » C’est l’impression que laisse le dépôt du rapport annuel 2010-2011 de la Protectrice du citoyen, Madame St-Germain, concernant toutes les coupures faites dans les services de santé et de services sociaux. Au Québec, ces dernières années, les rapports s’accumulent au même rythme que la qualité de vie des personnes qui ont besoin de services s'aggrave.

L’Alliance québécoise des regroupements régionaux pour l’intégration des personnes handicapées (AQRIPH) dénonce depuis trop longtemps l’urgence d’agir. Additionner les coupures de services dans la santé et les services sociaux, c’est égorger la dignité, l’inclusion sociale et la qualité de vie des plus vulnérables, tout en alourdissant le fardeau des familles et des proches. Pensons tout simplement au fait d’être obligé de ne prendre qu’un seul bain par semaine, de vivre dans la plus grande pauvreté ou encore de devoir sacrifier son emploi pour s’occuper d’un proche. L’AQRIPH ne cherche pas à faire du sensationnalisme en affirmant cela, il est ici question de faits vécus quotidiennement par des êtres humains qui cherchent à vivre dignement et dans l’égalité de leurs concitoyens. De tels cas, nous en voyons éclater partout au Québec d’une manière alarmante.

Le rapport de la Protectrice du citoyen est clair « Les défis majeurs auxquels sont confrontés les services publics [...] ne doivent pas s'exercer au détriment du respect des droits des citoyens ». Il est plus que temps que le ministre de la Santé et des Services sociaux réalise que, chaque coupure mets à mal la qualité de vie de milliers de citoyens. Nous en avons suffisamment des rapports et assez des histoires d’horreurs. L’AQRIPH espère qu’enfin vous allez agir.

Monsieur Bolduc, le Québec s’est doté de lois qui ne peuvent être bafouées comme elles le sont présentement avec toutes vos coupures. Il est temps d’entendre raison et de mettre en place des mesures tangibles afin que les personnes reçoivent les services que leur santé ou leur situation requiert. L’AQRIPH vous propose de relire l’article 3 de la LSSS pour le plus grand bien des Québécois et pour assurer votre gouverne.


-30-

Source : Isabelle Tremblay, directrice de l’AQRIPH 418.694.0736

 


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif