::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Vendredi 14 décembre 2012 Numéro 814
Aujourd'hui en veille
Véronique Hivon présente le Bilan 2008-2011 et perspectives en troubles envahissants du développement
La FQCRDITED accueille favorablement le bilan du plan d'action en troubles envahissants du développement
La FQA se réjouit du Bilan du plan d'action 2008-2012 en troubles envahissants du développement
Les syndicats réclament des indications claires sur les projets de réorganisation des soins à domicile
Le trouble de traitement auditif : un problème plus fréquent qu'on ne le croit
La situation peu enviable des personnes ayant des incapacités en Russie


Véronique Hivon présente le Bilan 2008-2011 et perspectives en troubles envahissants du développement
»» retour en haut

Paru le vendredi 7 décembre 2012 sur CNW/Telbec

Source:
http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/GPQF/Decembre2012/07/c7376.html

QUÉBEC, le 7 déc. 2012 /CNW Telbec/ - La ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, madame Véronique Hivon, rend public le Bilan 2008-2011 et perspectives - Un geste porteur d'avenir : Des services offerts aux personnes présentant un trouble envahissant du développement, à leurs familles et à leurs proches. Ce document fait état de l'évolution des 46 mesures du plan d'action ministériel, dégage les principaux constats ainsi que les enjeux actuels, et présente des perspectives pour la poursuite de l'actualisation des orientations ministérielles et l'amélioration des services aux personnes concernées.

« En novembre 2011, monsieur Michel Langlais, ex-directeur du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et des troubles envahissants du développement de Chaudière-Appalaches et expert reconnu dans ce domaine, se voyait confier le mandat de réaliser un bilan du plan d'action ministériel Un geste porteur d'avenir, paru en 2003. Ce plan avait fait l'objet d'un premier bilan en 2004 et d'un deuxième en 2007. À la lecture du bilan 2008-2011, nous pouvons dire que monsieur Langlais s'est très bien acquitté de sa tâche. L'analyse des données recueillies dans le cadre de la démarche, qui a notamment bénéficié de consultations menées auprès de plus de 300 personnes, permettra au ministère de la Santé et des Services sociaux de se positionner quant aux orientations et aux actions à prévoir, et ce, dans un contexte où le taux de prévalence des troubles envahissants du développement (TED) connaît une forte augmentation », a déclaré la ministre Hivon.

Des priorités

« Le bilan confirme d'abord la pertinence des orientations ministérielles du plan d'action Un geste porteur d'avenir. Il constate de plus l'étendue des activités réalisées ou en cours de réalisation pour l'ensemble des mesures prévues au plan d'action, ce qui témoigne des efforts investis afin de développer une offre de service adaptée aux besoins des personnes ayant un TED. Toutefois, le rapport souligne que certaines mesures n'ont pu être implantées, plusieurs facteurs déterminants ayant influencé l'atteinte des résultats escomptés. La hausse constante du taux de prévalence en est un exemple. Ainsi, malgré les progrès accomplis dans certains secteurs, du chemin doit être encore parcouru en mettant l'accent sur certaines priorités, ainsi que sur de nouvelles pistes d'action afin de répondre plus rapidement et plus adéquatement aux besoins exprimés », a expliqué pour sa part monsieur Langlais.

Parmi les priorités identifiées dans le bilan se retrouvent l'intervention précoce et le soutien aux familles, des éléments clés de l'offre de services en TED. Les consultations ont confirmé le rôle essentiel des familles et des proches de même que leur besoin de soutien. La disponibilité de services de soutien aux familles a un effet direct sur le maintien de la personne dans son milieu et sur la qualité de vie de toute la famille.

Font également partie des priorités d'action identifiées la coordination des services et des interventions par le biais des intervenants pivots, ainsi que le déploiement de services résidentiels et de services spécialisés.

« Les constats et les pistes d'action du bilan nous permettront de jeter un nouveau regard sur l'offre de service actuelle et d'apporter les modifications et les améliorations qui s'imposent. J'entends prendre mes responsabilités, offrir une écoute active et exercer le leadership qui me revient afin que les personnes ayant un TED soient toujours mieux accompagnées. Je suis en outre convaincue que les efforts concertés des familles, des intervenants, des organismes communautaires et du réseau de la santé et des services sociaux nous permettront de poser, tous ensemble, des gestes porteurs d'espoir, des gestes qui feront une réelle différence pour les personnes ayant un TED et pour leurs proches », a déclaré la ministre Hivon.

Précisons que le financement annuel récurrent de 35 M$ a été consenti en tenant compte des réflexions et des constats préliminaires du bilan rendu public aujourd'hui.

Madame Hivon a par ailleurs profité de l'occasion pour remercier les membres du comité consultatif pour l'excellence de leur travail et leur précieuse contribution. Rappelons qu'en plus de monsieur Michel Langlais, agissant à titre de président, le comité consultatif était constitué de représentants des Agences de la santé et des services sociaux, de l'Association québécoise des établissements de santé et de services sociaux, de la Fédération québécoise de l'autisme, de la Fédération québécoise des centres de réadaptation en déficience intellectuelle et troubles envahissants du développement, ainsi que du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Le bilan est disponible sur le site Internet du ministère de la Santé et des Services sociaux : www.msss.gouv.qc.ca/presse
 


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif