::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Vendredi 16 mai 2014 Numéro 911
Aujourd'hui en veille
l’AGIDD-SMQ réitère que l’appropriation du pouvoir et la force du respect des droits doivent être au cœur du plan d’action en santé mentale
Invitation de l’IRDPQ et MÉMO-Qc au 2e salon du véhicule adapté dans le cadre de la Semaine québécoise des personnes handicapées
Dans le cadre du mois de l’ouïe et de la communication, l’Institut Raymond-Dewar partage sa trousse d’information
Demande d'avis du CRTC pour la mise sur pied un service de relais vidéo
L'Office des personnes handicapées du Québec ajoute un volet foire aux questions pour son programme de soutien financier pour les organismes de promotion
La comédienne Patricia Paquin porte-parole pour le vélotour sclérose en plaque croix-bleue medavie
Les olympiens et les paralympiens de Sotchi participeront à la Célébration de l’excellence 2014.


l’AGIDD-SMQ réitère que l’appropriation du pouvoir et la force du respect des droits doivent être au cœur du plan d’action en santé mentale
»» retour en haut

Paru le mercredi 14 mai 2014 sur Association des groupes d’intervention en défense de droit en santé mentale au Québec

Communiqué pour diffusion immédiate

L’appropriation du pouvoir et la force du respect des droits
doivent être au cœur du Plan d’action en santé mentale 2014-2020

Montréal, 14 mai 2014 : «L’appropriation du pouvoir et la force du respect des droits doivent être ancrés au cœur du plan d’action en santé mentale 2014-2020», réitère Doris Provencher, directrice générale de l’Association des groupes d’intervention en défense des droits en santé mentale du Québec (AGIDD-SMQ) après avoir assisté aux présentations des 12 et 13 mai, aux Journées annuelles de santé mentale à Montréal.

Dans le cadre de ces journées, le Dr André Delorme, directeur de la santé mentale (Ministère de la Santé et des Services sociaux), a présenté non pas le plan d’action, mais les grands enjeux qu’il contiendra.

«Nous sommes déçus. Un vaste forum national de consultation a eu lieu en janvier dernier auquel nous avons participé. Les enjeux présentés sont restés sensiblement les mêmes! Nos premières impressions sont à l’effet que les commentaires exprimés au forum ne seront pas retenus. Cela nous préoccupe, entre autres parce que nous estimons que l’appropriation du pouvoir doit redevenir le premier principe directeur du plan d’action, tout comme il l’était dans le plan précédent», d’expliquer Mme Provencher.

Pour l’AGIDD-SMQ, l’appropriation du pouvoir doit retrouver sa place à titre de premier principe directeur parce que l’accès à l’information, le pouvoir de choisir librement, la possibilité d’influencer les décisions et le respect des droits sont la base de ce processus et permet un passage de l’individuel au collectif.

Qui plus est, considérant que les droits des personnes ne sont pas connus et respectés, l’AGIDD-SMQ recommande que le respect des droits soit élevé au rang de principe directeur et qu’une section du plan d’action y soit consacrée. Pour l’AGIDD-SMQ, la trame de fond du plan d’action doit être la protection, la promotion et le respect des droits et libertés.

Une autre inquiétude de l’Association réside dans la faible reconnaissance du travail des organismes communautaires. «Miser presque exclusivement sur le réseau public pour l’organisation des services en santé mentale, c’est nier l’expertise, le travail terrain et le professionnalisme des nombreux organismes communautaires qui œuvrent jour après jour pour et avec les personnes qui vivent un problème de santé mentale de leur communauté. Leur implication dans leur milieu favorise la prévention des problèmes de santé mentale et contribue à la participation sociale des personnes qui vivent un problème de santé mentale. Le MSSS doit réaffirmer fermement son appui aux organismes communautaires», de conclure Mme Provencher.

Fondée en 1990, l’AGIDD-SMQ est administrée majoritairement par des personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale. On peut lire la position complète de l’AGIDD-SMQ concernant le Plan d’action 2014-2020 au www.agid.org (Publications / Documents politiques).

-30-

Source : AGIDD-SMQ
Information : Doris Provencher, directrice générale, cellulaire : 514 770-2728
 


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif