::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
:: L'inclusion imagée »» retour en haut
 
Le nom de l'infolettre « L’Inclusif » s’est tout d’abord inspiré de la notion d’inclusion. Celle où l’acte d’inclure les personnes se fait  a priori, c’est-à-dire avant la formation d’un groupe. On fait en sorte d’établir des règles applicables à tous.  Mais, avec le temps, notre pensée a évoluée. Nous croyons qu’il s’inspire des idées d’intégration et d’approche inclusive. Celle-ci en étant une où l’ « on prévoit, dès la conception, un environnement physique et social tenant compte de toutes les situations de manière qu’il ne soit pas nécessaire de faire des adaptations pour rendre possible l’intégration » (OPHQ, 2006).
 
De façon imagée, une approche inclusive se traduit par l’image de la page d’accueil. C’est une image ronde, naïve et tout en couleurs d’une ville où il y a de l’action, des passants… La vue est aérienne.
 
Dans cette image, rien ne laisse présager les gestes inclusifs, rien n’attire le regard sur l’univers du handicap. Parce qu’une approche inclusive est quelque chose d’invisible, on ne voit pas de différence au premier regard. Il faut être attentif… Il faut chercher !
 
Pourtant, les gestes inclusifs sont omniprésents dans l’image… Parmi les gamins du camp de jour qui déambulent sur le trottoir, il y a Jérôme et son accompagnateur…Jérôme a une déficience intellectuelle… On peut voir un autobus à plancher bas… On entend le signal sonore des feux de circulation qui permettent aux personnes ayant une déficience visuelle de traverser la rue en toute sécurité. Au coin d’une rue, une cabine téléphonique avec un téléscripteur…
 
Des gestes inclusifs, il y en a d’autres… à vous de les découvrir ou de les imaginer!
»» retour en haut du texte

 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif